Les processus de communication au sein d’une entreprise

BPMN la norme mondialement connue pour la modélisation des processus

Les processus de communication au sein d’une entreprise

Que ce soit en entreprise ou à l’extérieur, la communication est un outil essentiel pour contribuer à la bonne organisation d’une entité ainsi qu’à son fonctionnement. Pour respecter cela, il y a ce qu’on appelle un processus de communication qui se déroule en 6 étapes importantes.

Un processus de communication est «  un processus réciproque, dans lequel le message est transmis sous forme d’idées, de pensées, de sentiments afin d’atteindre une compréhension commune »

Les différents processus sont propres à chacun pour permettre un modèle de communication efficace face à l’entreprise. 

  • L’idée

Dans une entreprise toute idée est bonne à prendre mais il faut savoir faire ressortir les plus importantes. Pour cela, l’idéal est de trouver un système qui permette de faire retenir les idées principales, les plus intéressantes.

Pour pouvoir communiquer, il n’y a pas de secret, il faut d’abord savoir sur quoi communiquer.

Les avantages de cette étape c’est qu’elle permet de développer des idées mais également de toujours innover au sein de l’entreprise.

  • La phase de cryptage

Cette seconde étape permet de se situer par rapport au message à faire passer.

En effet, avoir beaucoup d’idées c’est bien, mais les partager et avoir les avis de tous c’est encore mieux.

Pour cela le mieux est d’organiser des réunions ou de trouver un mode de transmission des avis au sein de l’entreprise. En mettant en place un système de méritocratie, les employés se sentent dans une culture plus franche et se sentent concernés par le développement et le fonctionnement de l’entreprise.

De plus, la hiérarchie doit avoir un système clair et précis pour permettre une organisation efficace afin que les employés soient au courant des différentes informations ou idées qui circulent. 

Le but, est qu’ils retiennent l’essentiel, d’où la nécessité d’être clair.

  • La phase signal

L’étape suivante est de savoir comment le destinataire perçoit le message.

Pour pouvoir gérer cette fonction, le mieux est de diffuser un message clair au moyen de méthodes simples, différentes de la tradition telles que faire des annonces, réunir un  petit comité.

Il faut également définir le lieu. En effet, il est très important de savoir où et comment les employés vont recevoir le message.

Comme expliqué précédemment, le mieux pour transmettre le message est d’organiser de petites réunions d’une manière moins formelle, par exemple des afterwork en restant dans le cadre de l’entreprise. 

Enfin, il est important de fixer une limite de temps, en effet, il est essentiel que les informations soient retenues , il faut s’assurer que les employés ne se dispersent pas afin que rien ne soit oublié.

C’est notamment des réunions  courtes et régulières qui permettent de faire le point et d’avancer vers l’objectif fixé.

  • La phase de décodage

Cette étape permet de comprendre comment le destinataire interprète et retient le message. Pour cela, il faut éviter toute distraction et rester concentré. 

  • La phase sémantique 

Cette phase permet de comprendre comment il faut se détacher de ses propres idées.  En ne s’identifiant pas à ses convictions, il est plus facile de convaincre le public à partir des bons arguments. 

  • La phase de rétroaction 

Cette phase concerne le destinataire et l’expéditeur. 

Le feedback est un processus très important dans le contexte d’une entreprise. En effet, celui-ci permet d’avoir un retour sur les idées et les méthodes utilisées pour entretenir un dialogue. C’est une méthode efficace en terme de communication 

Le but est vraiment de savoir si le destinataire a compris ce qu’on voulait dire au départ, si on a été clair, et s’il a compris dans quelle direction se diriger. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *